Le Pro du Mois

Marc DELANNOY, MICE (Tourisme d’Affaires) & Incoming France Manager chez Selectour Afat Génération Voyages.

Nord Tourisme  : Marc, pouvez-vous, en quelques lignes, dresser votre portrait et nous faire part de votre parcours ?
Déjà 47 ans bientôt que j’ai poussé mon premier cri… je suis un douaisien d’origine adopté par Lille et sa métropole il y a bientôt 13 ans. J’ai commencé ma carrière en étant chef de projet dans la politique de la ville, à savoir le développement social et culturel d’un quartier en difficulté. Puis, j’ai beaucoup travaillé dans ce qui est, avec les voyages,  l’une de mes grandes passions, la musique classique en gérant la communication et les relations publiques d’un orchestre symphonique puis d’un ensemble de musique de chambre. Puis, le tourisme s’est imposé à moi d’abord en free-lance dans les années 90, puis au service d’une agence de voyages dans le Pas-de-Calais et enfin depuis maintenant près de 10 ans comme cadre commercial, essentiellement dans le tourisme d’affaires et le réceptif, chez Selectour Afat Génération Voyages, un groupe de 3 agences situées pour deux d’entre elles à Lille et l’autre sur la Côte d’Opale.
Je suis en couple depuis près de 5 ans, sans enfants… si ce n’est une importante collection d’ours en peluche presque vivants, souvenirs de voyages et aussi cadeaux d’amis !
J’ai aussi beaucoup œuvré dans la vie associative et toutes ces expérience de vie ont consolidé la passion qui m’anime et formater un esprit sans doute impulsif et parfois directif vis-à-vis d’autrui lorsque j’ai commencé ma vie professionnelle il y a 25 ans déjà, en une recherche constante du consensus dans le respect de l’autre et de son évidente différence. La discussion et le calme – parfois apparent…- permettent souvent de faire avancer les dossiers, même les plus complexes.
Je suis enfin et depuis plus de 6 ans membre du bureau de l’Office du Tourisme et des Congrès de Lille, en qualité de premier vice-président. En lien avec mes confrères du bureau et toute l’équipe de salariés dynamiques de l’Office, je connais bien et suis très attentivement les dossiers dont certains ont été travaillés en commun avec Nord Tourisme, comme la « Maison du Tourisme ».

 

Nord Tourisme : 2015 marquera certainement des étapes importantes pour Selectour Afat Génération Voyages. Pouvez-vous nous en dire plus sur le volet réceptif de votre Agence ?
Selectour Afat Génération Voyages a toujours voulu investir dans le développement du tourisme dans notre région, et dans le département du Nord en particulier. Alors qu’il y a plus d’une vingtaine d’années, parler de tourisme ici pouvait paraître relever du surnaturel, nous avons souhaité nous associer au fantastique travail accompli depuis pour promouvoir un territoire qui n’a jamais été, rappelons-le, « naturellement touristique ». Dans le respect des missions de chacun, notre rôle d’acteur privé a été de privilégier notamment la commercialisation de produits émanant du territoire, mais aussi de favoriser le renforcement du nombre de nuitées passées chez nous par les touristes français et étrangers en proposant de découvrir notre euro-région, si riche aussi en découvertes patrimoniales, environnementales ou encore ludiques.

 

Nord Tourisme : Qu’attendez-vous en termes d’accompagnement et d’initiatives de la part des institutionnels du tourisme, UD, ADRT, CRT et notamment de la Maison du Tourisme qui les rassemble aujourd’hui. On parle beaucoup de partenariat public/privé, comment le voyez-vous ?
La relation « gagnant/gagnant » entre notre agence et les partenaires institutionnels, tel que Nord Tourisme ou le Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais est une fierté pour nous, et va dans le sens de l’histoire où les querelles totalement dépassées entre le monde privé et le monde institutionnel du tourisme n’ont plus de raison d’être. Au fil des années, on avance vraiment vers une compréhension mutuelle de nos métiers et des passerelles se sont naturellement créées. L’exemple, pour l’instant unique en France, de la création de la « Maison du Tourisme » portée par Patrick Kanner, alors président du Conseil Général du Nord, avec la convergence de différents acteurs, non seulement rassemblés en un lieu unique mais aussi avec des forces vives partagées et encouragées à travailler ensemble est une réelle avancée et la création prochaine d’une ruche d’entreprises privées « en devenir » … est un atout majeur pour renforcer encore et toujours notre mission de tous les jours : faire venir des touristes dans notre région, dans notre département, dans notre métropole, dans nos villes… bien les accueillir et les informer… les faire rester au maximum, et leur donner envie de revenir seul, ou mieux encore accompagnés d’amis !
 
Nord Tourisme : Quels sont vos dernières réalisations et vos projets?
Forte de ses atouts déjà bien ancrées, connus et reconnus bien au-delà de notre territoire, notamment en matière de billetterie d’affaires, d’organisation de voyages totalement personnalisés pour des groupes et des individuels… nos cœurs de métiers…, nous avons développé et amplifié notre service d’accueil et de gestion des hébergements de congressistes, notamment dans la métropole lilloise. C’est un travail énorme qui souvent est sous-traité par les organisateurs d’événements à des agences en raison de sa complexité et de sa technicité. Nous avons ainsi pu renforcer nos relations avec les hôteliers, et je peux dire que la quasi-totalité des grands du secteur, mais aussi les indépendants aiment travailler avec nous, comme nous aimons travailler avec eux.

 

Nord Tourisme : Après les Assises Nationales du Tourisme en 2014, un Ministre très engagé sur le Tourisme, des réformes en cours qui vont modifier le paysage institutionnel (Loi MAPAM, création des Grandes Régions) quelle est votre impression, votre réflexion sur le développement touristique à venir globalement et plus particulièrement pour la destination Nord Pas de Calais ?
C’est un sujet passionnant et essentiel. Il y a eu depuis peu, je pense, et… enfin…, devrais-je dire, une vraie prise de conscience des pouvoirs publics qu’il faille réformer la manière d’envisager la « destination France » où la richesse de ses territoires louée dans le monde entier peut aussi devenir une faiblesse lorsqu’il s’agit de la mettre en marché. La définition de thématiques plus marquées qui parfois, transcendent un seul et même territoire pourra favoriser l’envie de visiter la France, et plus seulement les incontournables que sont Paris ou la Côte d’Azur, notamment. Le positionnement géographique de notre grande région Nord-Pas de Calais, bientôt élargie à la Picardie, porte de Paris et de la Champagne est un atout indéniable pour parvenir à asseoir définitivement le caractère touristique de notre territoire dans son entièreté avec ses caractéristiques d’accueil, de convivialité, de muséalités, de grands sites naturels… j’en passe.
 
Nord Tourisme : Avez-vous une anecdote récente pour clore cet entretien ?
Ma passion des voyages et aussi mon métier m’amènent souvent aux quatre coins du monde. Rien que l’an dernier, je me suis amusé à constater que j’avais passé… plus d’une semaine dans un avion ! Avant, lorsque j’évoquais aux Etats-Unis ou au fin fond du Kenya, d’où je venais, je parlais d’un coin de France proche de la Belgique ou au nord de Paris… c’est maintenant inutile, tout le monde connaît Lille et sa région, et ce qui ressort toujours lorsque je demande pourquoi mes interlocuteurs nous connaissent, ce n’est pas seulement nos équipes de football, mais notre sens de l’accueil et de la convivialité… Lorsque l’on visite notre région, on ne l’oublie jamais et le monde entier –ou presque…- maintenant le sait !

Écrire commentaire

Commentaires : 0