La Carte du mois - L’hôtellerie de plein air en Nord-Pas de Calais : répartition par territoire et par catégorie

L’hôtellerie de plein air est l’hébergement majeur du tourisme régional.
Au  1er janvier 2015, la région comptait 343 campings pour 36.100 emplacements et se situe au 9ème  rang des régions françaises pour le nombre de campings et pour le nombre d’emplacements

Le parc de l’hôtellerie de plein air est pour le moins atypique de par sa composition : 79% d’emplacements résidentiels contre 21% d’emplacements de passage. Cette répartition est inversement proportionnelle à l’offre nationale.
Dans le Pas-de-Calais, le nombre de campings est plus important que dans le Nord (63%, contre 37%). En matière d’emplacements, cette part atteint 68%, contre 32%.
La Côte d’Opale est de loin le plus gros pôle de concentration de campings. Un tiers des campings et 56% des emplacements se situent sur le littoral. Le Pays maritime et rural du Montreuillois rassemble à lui seul 27% des emplacements de la région.
Comme au niveau national, la région compte une majorité de campings de gamme économique (68% de 1 et 2 étoiles), et de milieu de gamme (24% de 3 étoiles). Elle ne possède que 8% d’établissements haut de gamme (4 et 5 étoiles).
Le ratio régional nombre d’emplacements/1.000 habitants est faible : 9 (contre 16,7 pour la France), 4,5 dans le Nord et 16,9 dans le Pas-de-Calais.
Les territoires les mieux dotés sont le Pays maritime et rural du Montreuillois (60,9 emplacements pour 1.000 habitants), le Pays Sambre Avesnois (57,9), le Calaisis (44,9) et le Pays et moulins de Flandre (29,7).
 
Contact :
Fabien BUTEZ, chargé d’observation au C.R.T. Nord-Pas de Calais – 03.20.14.57.69

f.butez@crt-nordpasdecalais.fr

Écrire commentaire

Commentaires : 0