Edito

Nord/Pas-de-Calais : la valeur marchande d’une destination touristique

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, le Nord/Pas-de-Calais peut s’enorgueillir de ses bonnes performances. Les indicateurs d’offre, de fréquentation et d’économie le classent le plus souvent dans la première moitié des 22 (ex)régions. La dynamique économique est bien réelle.

 

Des emplois touristiques aux dépenses des touristes, de quoi être fier

45 300 emplois en Nord – Pas de Calais relèvent de l’économie du tourisme, au 9ème rang des régions françaises (/22 ex-régions). 32 300 sont principalement liés à l’accueil local des touristes (62% dans le Nord et 38% dans le Pas-de-Calais). Ils représentent 2,2% de l’emploi salarié total régional. Les 13 000 autres sont liés aux transports et déplacements des voyageurs.

Les investissements touristiques signent un développement ambitieux : entre 2012 et 2014, 280,3 millions d’ € ont été investis en moyenne chaque année dans le tourisme régional, au 13ème rang des 22 régions françaises. Deux territoires locomotives dans ces investissements : le Pays maritime et rural du Montreuillois (Berck, Le Touquet, Montreuil) pour 25% et la métropole lilloise (15%).

La consommation des touristes sur le territoire est également bien classée. Français et étrangers dépensent 3,7 milliards d’€ en Nord/Pas-de-Calais à des fins de loisirs ou d’affaires. La région se place ainsi au 9ème rang des (ex)régions métropolitaines, entre Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes. Ce niveau de consommation touristique représente 3,7% du PIB régional en 2011.

Et si l’on regarde de plus près l’activité de l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air [HPA], on se réjouit des 19,4 millions d’€ de chiffre d’affaires supplémentaire entre 2014 et 2015. C’est au total 554 millions d’€ de chiffre d’affaires injectés dans l’économie régionale, grâce à l’activité hôtelière et HPA. Les Français y contribuent pour 394 millions d’€ et la clientèle étrangère pour 160 millions.

Une destination 4 saisons

Le tourisme en Nord/Pas-de-Calais, c’est avant tout un tourisme des 4 saisons grâce aux tourismes d’agrément et d’affaires permettant de rayonner sur tout le territoire. Le tourisme d’agrément est une valeur sûre et est en progression.
Au total, dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs marchands, cette motivation a engendré 4,3 millions de nuitées en 2015.
Le tourisme d’affaires contribue au dynamisme de l’économie touristique et participe à en faire une activité des 4 saisons : 3,6 millions de nuitées professionnelles dans l’hôtellerie, soit 57,2% des nuitées totales et 20 100 manifestations pour 874 900 participants recensés dans les quelques 300 établissements MICE en 2015.
 
Le positionnement marketing du Nord/Pas-de-Calais s’appuie sur le tourisme culturel.
Les grands et nombreux équipements sont bien sur un atout majeur, du Louvre-Lens à Nausicàà, des 47 Musées de France – dont certains parmi les plus importants du Pays – aux multiples lieux de mémoire et plus généralement au patrimoine matériel ou immatériel.
Mais le tourisme culturel, tourisme de sens, tourisme de rencontre, est d’abord et avant tout le fruit d’une aventure humaine.
Le littoral préservé de la Côte d’Opale, ses stations balnéaires et les sports qui la caractérisent – les sports de vent, le golf -  est économiquement incontournable.
Les grands événements, sportifs, artistiques, musicaux, sont une force essentielle de l’offre du territoire. Ils engendrent de réelles retombées économiques et favorisent la notoriété de la destination.
Les villes et leur dynamisme créatif ou marchand, la gastronomie en plein renouveau, les Parcs Naturels Régionaux au développement touristique durable et raisonné, jusqu’aux parcs et jardins œuvres de passionnés, la richesse et la variété de l’offre culturelle du Nord/Pas-de-Calais permet de répondre aux envies de clientèles très variées.

ChrIstian BERGER