Le Pro du mois

Edith BAUMANN,
Directrice régionale du Nord-Est de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV)

Maison du Tourisme (MDT) : Vous êtes directrice de la délégation Nord-Est de l’ANCV depuis 2004. Quel est votre parcours professionnel ?
Edith BAUMANN (EB) : J’ai effectué toute ma carrière professionnelle dans le secteur du tourisme. Après 14 ans dans une agence de voyage en Moselle, j’ai rejoint l’ANCV en 1991. Pour l’anecdote, j’ai occupé le premier poste d’assistante commerciale de l’Agence à Metz. A l’époque, le fichier commercial était constitué de deux bacs de 250 fiches en carton, l’un pour les prospects et l’autre pour les clients ! C’est en 2004 que je suis devenue directrice de la région Nord Est qui compte aujourd’hui les régions Hauts de France, Grand Est et Bourgogne.


MDT  : Quelle est la mission de l’ANCV et quel est le rôle de votre direction régionale au quotidien ?
EB : L’ANCV a pour mission de favoriser le départ en vacances du plus grand nombre grâce au Chèque-Vacances, une aide au départ en vacances distribué aux salariés par les Comités d’entreprise et leurs équivalents dans la fonction publique. En 2015, l’Agence a accompagné plus de 10 millions de Français, bénéficiaires et leur famille, sur le chemin des vacances. La direction régionale a un rôle d’animation commerciale pour trouver de nouveaux clients (CE, COS, CAS) et assurer la fidélisation du portefeuille. Nous accompagnons également les institutionnels des trois fonctions publiques pour mettre en place le Chèque-Vacances (Etat, hospitalière, territoriale).


MDT : Votre direction régionale est rattachée depuis un an à la Maison du Tourisme. Quels sont les bénéfices de ce rapprochement ?
EB : Le fait d’être rattaché à la Maison du Tourisme Nord de France, écosystème au service du développement du tourisme régional, est un atout considérable pour notre délégation régionale.
Nous sommes identifiés comme un acteur majeur de l’économie touristique régionale et nous pouvons bénéficier d’effet de synergie avec les autres partenaires de la « maison ». Nous avons déjà organisé une journée de relations publiques pour faire connaître ce nouveau pôle touristique régional.

MDT : L’ANCV a lancé l’an dernier le e-Chèque-Vacances, un nouveau produit de la gamme Chèque-Vacance, destiné à faciliter les paiements des prestations vacances sur Internet. Comment est-il accueilli par les professionnels du tourisme de la région ?
EB : Le e-Chèque-Vacances est accueilli très positivement par nos clients, dans l’attente d’une dématérialisation plus complète du produit. Avec l’explosion des réservations de séjours sur Internet et l’usage des mobiles, le e-Chèque-Vacances s’inscrit dans les pratiques des consommateurs.
Il se présente sous la forme d’une coupure de 60 euros, avec une zone « à gratter » qui permet de payer en ligne uniquement. Les bénéficiaires peuvent réserver et payer directement sur le site Internet du prestataire sans avoir à envoyer leurs titres, via une page de paiement sécurisée dédiée. L’achat peut par ailleurs être complété par carte bancaire si besoin.
Depuis son lancement, il poursuit son développement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0