Le CESER et...

… le tourisme de proximité !
Le développement du tourisme de proximité pour les habitants de la région Hauts-de-France peut constituer un outil efficace en vue d’une connaissance réciproque, afin de conforter cette identité commune. Par ailleurs, le tourisme est un secteur économique important à l’échelle de la région Hauts-de-France.
A ce double titre le CESER Hauts-de-France a décidé de se saisir de  la question du développement d’un tourisme de proximité à l’échelle de la nouvelle région et pour tous ses habitants !...

La nouvelle région Hauts-de-France devra rapidement être reconnue par l’ensemble de ses habitants comme un cadre géographique et humain cohérent en effaçant le découpage administratif entre les anciennes régions.


Le développement du tourisme de proximité pour les habitants de la région peut constituer un outil efficace en vue d’une connaissance réciproque, afin de conforter cette identité commune.

 

Par ailleurs, le tourisme est un secteur économique important à l’échelle de la région Hauts-de-France. A ce double titre le CESER Hauts-de-France a décidé de se saisir de  la question du développement d’un tourisme de proximité à l’échelle de la nouvelle région et pour tous ses habitants.


Les premiers travaux communs ont montré qu’il était prématuré de vouloir fusionner les stratégies touristiques régionales développées par les acteurs  eux-mêmes dans les 2 régions. Il importe, en revanche, de respecter la spécialisation de chaque territoire, tout en recherchant les cohérences entre les sites et équipements. Le but sera donc de promouvoir des séjours (une journée ou plus) aidés financièrement en direction de publics ciblés, vers les principaux points d’intérêt touristique du nouveau territoire, destinés prioritairement aux habitants eux-mêmes.


Un inventaire des destinations à l’échelle de la grande région, constituera un préalable, mettant en exergue ce que les territoires qui la constituent ont en commun (paysages, mentalités,…) et les particularités de chacun d’entre eux ; cet inventaire pourra s’appuyer sur le partage des inventaires réalisés dans les 2 anciennes régions.


3 enjeux essentiels guident ce rapport :

  • Inciter  à la création de passerelles entre les anciennes entités afin de contribuer au développement d’un sentiment d’appartenance des habitants à leur nouvelle région.
  • Favoriser le développement du tourisme social,
  • Susciter la création d’une vitrine de valorisation et de promotion du territoire, de son identité et de ses attraits.

Il semble important, avant toute chose, de développer chez les habitants la fierté d’appartenir à une nouvelle entité : la région Hauts-de-France. Celle-ci prend le relais des 2 régions préexistantes.


Un nouveau récit est à inventer et à partager, totalisant les complémentarités déjà présentes dans le Nord-Pas de Calais-Picardie !

Prenez connaissance de ce rapport via le lien suivant :
http://fr.calameo.com/read/004411235a2867edef464

Écrire commentaire

Commentaires : 0