La carte du mois

La nouvelle carte des O.T.-S.I.

 

La loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), entrée en application le 1er Janvier 2017, a donné lieu à de nombreuses évolutions ces derniers temps au sein des Offices de tourisme.


En effet, le transfert de la compétence tourisme des communes aux intercommunalités a engendré de nombreux regroupement avec la création d’offices de tourisme uniques à l’échelle des EPCI.


Nous vous avions présenté en début d'année la situation des nouveaux territoires de compétence des Offices de Tourisme du Nord - Pas-de-Calais. la carte présentée ici vient compléter cette approche à l'échelle des Hauts-de-France en présentant la situation sur le versant picard.


L’ex-région Picardie a donc vu son paysage touristique modifié passant de 59 offices de tourisme en 2015 à 38 aujourd’hui.


Moins d’offices de tourisme donc mais une conservation de la plupart des points d’accueil et des perspectives plus importantes appuyées par la construction d’identités et de stratégies touristiques communes.


Le regroupement des ressources humaines et des compétences permet une importante marge de progression ainsi qu’un poids économique non-négligeable.


Si d’imposantes structures se créent on assiste aussi à la multiplication des Bureaux d’Information Touristique (BIT) qui permettent de continuer de couvrir l’intégralité des territoires. C’est le cas notamment pour le nouvel office de tourisme de la Baie de Somme dont le siège est à Abbeville et qui a conservé sous la forme de BIT les antennes de Saint-Valery-sur-Somme et Cayeux-sur-mer et de Longpré les Corps Saints.


Il convient donc de signaler que le nombre d’emplois dans les offices de tourisme picards reste constant.


A date du mois de Juin 2017, certains territoires sont encore en restructuration comme les territoires Creil Sud Oise ou Ponthieu-Marquenterre entre autres. Ils devraient avoir créé de nouvelles structures à l’horizon 2018.


Enfin, de nouvelles structures devraient également se créer sur des territoires où les offices de tourisme étaient inexistants tels que le Pays Chaunois.


Contact :
Fabien HENNION - f.hennion@udotsi-nord.fr

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marc GOUJARD (vendredi, 30 juin 2017 14:09)

    Le fait que les EPCI prennent la compétence tourisme n'implique pas que que la forme juridique de gouvernance des OT Intercommunaux soit de nature publique (EPIC-GIP etc..). On peut facilement concevoir que l'intercommunalité confie la mission à une structure associative de droit privé, avec par exemple une convention plu ri-annuelle d'objectifs & de moyens.
    L'avantage: plus de souplesse dans la