Un tank de la Grande Guerre...

...touche le cœur de millions de britanniques !

Elle s’appelle Deborah, pèse 26 tonnes, arrive à Cambrai en secret et fait partie des 476 tanks britanniques de la grande offensive de novembre 1917. La plupart d’entre eux sont détruits.  Etonnamment, elle, car c’est un tank femelle, est enterrée et sera retrouvée en 1998. Il s’agit du seul tank britannique restant de cette bataille.


Elle est aujourd’hui la pièce maîtresse du centre d’interprétation Cambrai Tank 1917 qui ouvrira ses portes en mars 2018. 100 ans après, Deborah a fait couler de l’encre dans la presse Outre-Manche. Nord Tourisme a collaboré avec l’Office du Tourisme du Cambrésis pour la campagne de communication qui débuta au printemps 2017.


Le public touché se compte déjà en millions en se fiant aux nombres d’auditeurs des médias selon les sources officielles (audit bureau of circulation) :

  • 372 millions de téléspectateurs par semaine pour la BBC,
  • les interviews radios ont atteint des millions d’auditeurs (au total la couverture comprend 11,7 millions de personnes par semaine),

 

  •  quant à la presse écrite “online” et “offline”, elle atteint 13 millions de lecteurs !

Dès son ouverture, Deborah sera encore sous le feux des projecteurs.  Deux éductours destinés aux professionnels du tourisme sont prévus :

  • pour les membres du réseau Northern France Battlefields partners (en mars 2018),
  • pour les autocaristes britanniques membres de la Coach Tourism Association.

Sûr qu’ils seront touchés par l’histoire universelle de ce tank et de ses membres d’équipages dont quatre reposent au Flesquières Hill British cemetery jouxtant le futur centre d’interprétation.
 
Contact :
Delphine BARTIER - dbartier@cdt-nord.fr - 03.20.57.50.12

Écrire commentaire

Commentaires : 0