Le Pro du Mois

Frédéric LETURQUE, Président
Mission Attractivité Hauts-de-France / Comité régional du Tourisme et des Congrès

Maison du Tourisme (M.d.T) : Monsieur le Président, le 25 juin a tourné une page importante pour le tourisme régional. Expliquez-nous.
Frédéric Leturque (F.L) : Oui une page très importante … puisque ce jour-là a été acté le principe de la création au 1er juillet de la « Mission Attractivité Hauts-de-France / Comité régional du Tourisme et des Congrès » que je préside. Celle-ci est le résultat de la fusion des deux anciens Comités régionaux du tourisme de Picardie et du Nord-Pas de Calais, suite logique de la création de la région Hauts-de-France, et du Bureau régional des congrès. Un mariage à trois en quelque sorte !

M.d.T : Vous avez dit attractivité ?
F.L : L’attractivité d’un territoire est sa capacité à attirer tout type d’acteurs … et à les retenir bien évidemment ! Notre belle région dispose de nombreux éléments distinctifs et de nombreux acteurs participent à son rayonnement. Il est nécessaire de les valoriser pour construire aux yeux de tous cette attractivité territoriale.
C’est la mission première de la nouvelle structure d’animer une réflexion collective visant à doter les Hauts-de-France d’une stratégie globale d’attractivité, l’enjeu étant de partager une vision ambitieuse et transversale, porteuse de sens pour les habitants, pour les entreprises, pour les parties prenantes de l’attractivité et pour les clients du territoire. Cela explique le choix de sa dénomination et cela justifie également l’importance d’associer au tourisme d’agrément le secteur de l’industrie des rencontres et des événements professionnels.

M.d.T : Il s’agit en fait d’écrire le nouveau roman touristique régional. Ce chantier a déjà bien débuté ?
F.L : Oui, dès 2016, nous avons entrepris la rédaction du premier chapitre par l’analyse des forces et faiblesses du tourisme régional pour définir le portrait identitaire des Hauts-de-France qui a permis de mettre en lumière chaque facette de la personnalité de sa population. Nous avons mobilisé pour cela de nombreux acteurs de tous les horizons. Près de 4.000 contributions, ce n’est pas rien ! Elles ont détecté de nombreux points de convergence entre l’ex-Nord-Pas de Calais et l’ex-Picardie mais quelques différences également. Beaucoup reste à faire pour construire notre identité régionale tout en agissant pour le respect et la valorisation des identités locales. Je ne peux donc vous dire précisément la date de la première dédicace !

M.d.T : Mais les pages se remplissent quand même petit à petit ?
F.L : Non, elles se remplissent vite et bien ! Nous travaillons actuellement sur la marque et sur son déploiement. Notre région est belle, possède une riche histoire et de multiples atouts. Il faut oser le dire de façon claire pour mieux le partager
La marque doit refléter l’esprit optimiste et collectif de nos habitants qui voient plus haut et plus fort ensemble, et cette marque résume les expériences à vivre dans les Hauts-de-France, expériences tout en haut de l’hexagone et fortes en émotions.
Il reste à décliner cette marque, lui donner un caractère différenciant pour effacer définitivement les anciens clichés négatifs sur la région qui sont aujourd’hui dépassés. La mission est à la fois vaste et complexe, mais de sa réussite dépend le rayonnement du territoire à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières.
Transmettre les valeurs du portrait identitaire au plus grand nombre est essentiel, en premier lieu à la population régionale afin qu’elle s’approprie cette nouvelle marque et en soit fière. Il s’agit là de la meilleure des campagnes de communication qui, à n’en pas douter, sera relayée sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, l’économie touristique n’a de chance que s’il y a de la mobilisation sur le territoire. L’objectif est de placer la population régionale au cœur de cette stratégie en lui donnant concrètement les moyens d’agir et de s’impliquer pleinement dans le rayonnement du territoire.

M.d.T : Revenons à la Mission Attractivité Hauts-de-France si vous le voulez bien, comment envisagez-vous son fonctionnement, son organisation ?
F.L : La structure, en sa qualité de Comité régional de Tourisme, gardera bien évidemment pour objet de répondre aux dispositions du code du tourisme comme par le passé. Elle élaborera, à la demande du Conseil régional, le schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. Elle participera à la mise en œuvre de la politique tourisme de la Région et réalisera ou coordonnera les actions de promotion touristique de la Région en France et à l’étranger, sur des marchés ciblés et au fort potentiel, de proximité ou plus éloignés, comme les Chinois, les Indiens, les Canadiens, les Néo-Zélandais ou encore les Australiens, dans la continuité des actions menées les années précédentes.
Mais, sur la feuille de route de la Mission, quelques mots apparaissent en caractères gras, comme les mots innovation, personnalisation, digitalisation et retombée économique de notre action.
Le secteur du tourisme est au cœur de nombreuses mutations, ce qui, à l’interne, a nécessité de redéfinir les postes de certains des collaborateurs et de recruter de nouvelles personnes spécialisées dans certains domaines. Passer d’une économie de l’offre à une économie de la demande, utiliser les technologies digitales avec davantage de personnalisation, anticiper les évolutions des nouvelles tendances sociétales pour répondre au mieux aux attentes des clientèles avides de ressourcement, de mieux-être et de re-création de liens dans le couple et la famille … cela ne se fait pas en un jour, mais j’ai la chance de m’appuyer sur une équipe motivée et soudée, prête à relever le défi.

M.d.T : Un mot de conclusion Monsieur le Président ?
F.L : Dans le tourisme, le plus marquant, ce ne sont ni les lieux, ni les prestations, ni les objets, mais les personnes qui, avec leur vécu et leurs valeurs, incarnent les produits touristiques proposés par nos territoires. Il n’y a pas d’attractivité touristique sans fierté d’appartenance des habitants.

Écrire commentaire

Commentaires: 0